Livraison gratuite avec 125$ d'achats (avant taxes).

La petite histoire de mon parcours artistique et professionnel

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé dessiner et écrire. Très jeune je passais des heures avec mes crayons et mes papiers. C’était donc une certitude pour moi de poursuivre mes études en arts. À l’époque par contre, loin des technologies que l’on connait aujourd’hui, les choix de carrières étaient plutôt limités lorsqu’on rêvait de vivre de sa création.

J’ai donc tenté de suivre un DEC en arts plastiques et quelques sessions en Design de la mode, mais les perspectives d’emplois ne m’enchantaient pas et j’étais un peu trop pressée de voler de mes propres ailes pour m’attarder à ce long processus.

En 1994, j’ai débuté un emploi dans un centre de reprographie et j’y ai réalisé que le monde de l’impression me plaisait bien. Une découverte allait même changer ma carrière : l’infographie. À l’époque, cette technologie en était à ses tout débuts. Les cours dans ce domaine, quasi inexistants.

Par le plus grand des hasards, la personne qui occupait le poste d’infographiste a dû quitter. Mon patron de l’époque, bien désemparé, puisqu’il n’y avait pas beaucoup de postulants, a finalement accepté mon offre TRÈS insistante de prendre sa place. N’ayant comme seule expérience ma confiance aveugle en mes capacités et l’arrogance de mes 18 ans, je me suis tout de suite sentie à l’aise dans cet univers qui combinait ma passion pour la technologie (j’étais une vraie geek qui possédait un ordinateur depuis l’âge de 10 ans!) et mon amour de l’art! J’ai très vite réalisé le potentiel que cette industrie en pleine expansion m’offrait comme perspective de carrière.

J’ai donc évolué au fil des nouvelles technologies, en ajoutant toujours des cordes à mon arc avec les années. Au début des années 2000, l’Internet se développait à vitesse grand V et les sites Web devenaient de plus en plus présents. J’ai commencé à développer un très grand intérêt pour la création de sites Web. J’étais fascinée par toutes ces possibilités. J’ai donc oeuvré au sein de plusieurs agences Web, afin de perfectionner ma compréhension de cet univers si vaste et prometteur.

Mes débuts dans le monde des loisirs créatifs

En 2004, je suis tombée enceinte de ma fille, et comme toute bonne mère créative de l’époque, j’ai été happée de plein fouet par le phénomène du scrapbooking qui était de plus en plus populaire aux États-Unis et qui faisait ses débuts au Québec. À mon grand désarroi, très peu de produits en français étaient disponibles sur le marché. Tous les magazines et les publications en ligne étaient majoritairement en anglais, et les seules choses en français auxquelles nous avions accès provenaient de l’Europe, et reflétaient un peu moins notre style plus nord-américain.

Juste un peu avant d’accoucher, j’ai incorporé ma compagnie, Vertex Studio, parce le travail créatif me manquait trop et je voulais prendre quelques mandats de graphisme ici et là pour me désennuyer. Ensuite, lorsque ma fille est née, l’idée de retourner travailler en entreprise ne m’enchantait pas tellement et c’est à ce moment-là que j’ai eu cette grande illumination! Avec toute la détermination d’une nouvelle mère, j’allais me lancer dans le vide avec une aventure un peu folle : créer mon propre magazine de scrapbooking en français! Je me suis entourée de femmes incroyables, rencontrées sur les forums de l’époque, et avec lesquelles j’ai noué de solides amitiés. J’ai combiné toutes mes passions créatives et mon expérience du monde de l’édition et je me suis mise au travail (avec l’aide incommensurable de mon amoureux, qui s’occupait d’un bébé et de toute la maison!).

C’est ainsi qu’en mai 2006, le premier numéro du magazine Style & Scrap est né! Tellement de fébrilité et de nervosité accompagnaient ce lancement! J’avais placé toutes mes économies pour faire imprimer ce premier numéro et j’en étais très fière!

Le succès du magazine et lancement de produits connexes

Le succès du magazine fut si instantané qu’il me prit par surprise! Les abonnements se multipliaient et les demandes de distribution européenne aussi! Fières de ce succès inattendu, mon équipe et moi avons décidé de suivre le momentum en participant à tous les événements de scrapbooking qui se faisaient plus présents un peu partout au Québec. En automne 2006, j’ai participé au premier salon du scrapbooking de Montréal, qui se tenait à la place Bonaventure. Nous y présentions nos deux premiers numéros et nous lancions également notre première édition de l’Agenda du Scrapbooking 2007! Encore une fois, les adeptes ont été au rendez-vous, et ce fut un super succès!

L’année suivante, profitant de la deuxième édition du salon, nous avons également lancé un livre de scrapbooking mettant en vedette une trentaine de filles créatives du Québec. L’engouement était bel et bien là et les magazines se vendaient même en France, en Belgique et en Suisse! Quelle fierté pour notre équipe d’avoir concrétisé ce projet de longue haleine avec, la plupart du temps, les moyens du bord!

L’aventure Rose Moka

L’année d’après, en 2007, alors que la popularité du magazine ne cessait de grandir, avec mon amie Dominique, nous avons profité de la tenue du deuxième salon du scrapbooking pour lancer et dévoiler notre nouvelle marque de produits : Rose Moka! Bien que le magazine me tienne occupée plus que jamais (ahhh l’énergie de la jeunesse!), mon envie de créer était tellement forte que je suis encore embarquée à pieds joints dans cette nouvelle aventure. Pendant que Dominique gérait l’entreprise d’une main de maître, je pouvais me laisser aller à ma passion première : créer! Sont nées de cette union plusieurs collections de papiers de scrapbooking, d’autocollants et de planches de lettrage qui ont fait la renommée de la marque. Encore une fois, ce fut un succès inattendu. Nos papiers se vendant autant ici qu’en Australie, au Japon et partout en Europe! Nous avions une équipe créative internationale comprenant plusieurs grandes vedettes de scrapbooking de l’époque comme Adrienne Looman par exemple!

Ce qui me fascine encore à ce jour, c’est de voir (même cette année, en 2022) des filles utiliser mes papiers et mes autocollants Rose Moka que j’ai designé il y a… 15 ans! Je dois vous avouer que cela me fait toujours sourire! Rose Moka a été une si belle aventure créative pour moi, j’en garde de très bons souvenirs! Moi et ma partenaire d’affaires de l’époque, Dominique, sommes restées très proches et nous nous voyons encore régulièrement!

Les années Vertex Studio, à mon compte

Quand le scrapbooking s’est mis à s’essouffler, vers 2009-2010, j’ai pris la grosse décision de fermer le magazine. C’était rendu un monstre de gestion, et les médias sociaux prenant de plus en plus de place, l’intérêt du magazine papier commençait à décliner. Les petites boutiques fermaient (mes annonceurs). Et psychologiquement, je souffrais d’une écoeurantite aigüe du scrapbooking!

J’ai alors enchaîné les mandats de graphisme, de branding et de direction artistique à mon compte. J’ai été plusieurs années à jouer les pigistes en agences publicitaires, dans les imprimeries, les boîtes Web etc. J’ai toujours adoré la versatilité que mon métier m’apportait et surtout la possibilité de travailler où j’en ai envie!

Tous ces projets m’ont amené à travailler sur des concepts très différents, mais aussi très stimulants!

Le début du site, avec Le Bar à Idées

Vers le milieu de 2015, j’avais encore une fois cette espèce de rage de création très intense! Celle qui généralement me pousse à réaliser mes projets les plus fous! Bien que j’aimais beaucoup créer des concepts pour mes clients, j’avais vraiment envie d’un projet pour moi. Je n’avais pas d’idée précise en tête, mais le concept de proposer des produits à imprimer me plaisait bien! J’ai donc lancé Le Bar à Idées en novembre 2015 avec une série d’étiquettes et de décos festives à imprimer. Comme le temps des Fêtes était propice à ça, les débuts ont été très prometteurs. J’ai également retrouvé plusieurs adeptes qui me suivaient depuis mes débuts en 2006 et qui étaient très contentes de me voir arriver avec d’autres idées créatives!

Puisque je m’étais amusée à incorporer mon écriture dans mes designs, j’ai commencé à recevoir plusieurs demandes de clientes qui me disaient avoir envie de pouvoir écrire avec une belle calligraphie comme la mienne. Petit à petit, l’idée a fait du chemin, jusqu’en 2016 ou j’ai décidé de me lancer dans la création d’un premier atelier en ligne! N’ayant aucune expérience de pédagogue, c’est avec beaucoup d’acharnement que j’ai monté ce premier cours. Et encore une fois, vous étiez au rendez-vous et ce succès m’a fait créer 6 autres ateliers dans les années suivantes.

En 2017, j’ai également fait le grand saut en enseignant en présentiel dans les boutiques. Vous avez été nombreuses pendant deux ans à venir me voir en personne pour vous initier au lettrage, le temps d’un après-midi! En cours de route, Le Bar à Idées et devenu Mélanie Bériault – Art & Lettrage créatif. Je trouvais cela plus pertinent de me présenter comme tel, et encore à ce jour, cela représente bien ma mission d’entreprise.

Au début de l’année 2022, j’ai également lancé ma marque de produits de loisirs créatifs! Un beau retour aux sources pour moi! L’écriture étant encore au centre de mes créations, j’ai lancé une gamme d’étampes en photopolymère en janvier et votre engouement m’a permis de mener à bien ce projet.

Suite à de nombreuses réflexions, ce printemps, j’ai décidé de me retirer de l’enseignement et de me concentrer à monter une belle boutique de produits d’écriture, de calligraphie, de papeterie et surtout comprenant de mes créations. Mon cheminement a toujours été guidé par mon inspiration du moment. J’ai toujours été guidée par mes idées créatives et je n’ai jamais eu peur de me lancer dans une nouvelle aventure! Quand je considère que j’ai fait le tour d’une idée ou d’un projet, c’est qu’il est temps pour moi de passer à autre chose. Je carbure au changement et aux nouveautés, donc ne vous étonnez pas lorsque je me mets à tout remettre en question et à me lancer dans autre chose. Mon cerveau fonctionne comme ça et j’ai appris à en tirer parti! 🙂

En terminant, je veux vous exprimer ici toute ma gratitude de me permettre de vivre de ma passion depuis toutes ces années. Vous êtes de nombreuses fidèles à me suivre depuis mes débuts (you know who you are), vous embarquez toujours dans toutes mes aventures et vous êtes les premières à promouvoir mes projets. Je vous remercie donc du fond du coeur! 🙂

Mélanie (l’essoufflante aux 10 000 projets) xx

Mise à jour…
  • Votre panier est vide.